Cette page web utilise des cookies. Pour continuer à naviguer sur cette page, veuillez accepter l'utilisation de cookies.
Home > Environnement

Environnement
Hotel Pedro I de Aragón

Voici un petit résumé de ce que vous trouverez dans notre région. Des enclaves beaucoup d’entre eux très proches de Huesca que vous pourrez visiter en utilisant comme camp de base l’Hôtel Pedro I d’Aragon ****. Il y a beaucoup d’autres attractions naturelles, monumentales et gastronomiques dont nous seront heureux de vous informer au moment de faire votre réservation ou une fois arrivés à notre hôtel. Le Haut Aragon vous attend. Une terre historique éloignée des massifications et parfaite pour voyager en toute tranquillité, où vous trouverez des plans pour tous les goûts, tous les âges et pour toutes les époques de l’année. Bienvenue !

Alquézar

Magnifique village médiévale inclus dans le réseau de « Les plus beaux villages d’Espagne ». La ville d’Alquézar se trouve dans la région du Somontano, entourée de champs d’oliviers, d’amandiers et de vignobles, en plein Pré-Pyrénée et aux portes du Parque Natural de la Sierra et les Cañones de Guara, l’espace naturel protégé le plus vaste de tout Aragon.

Le village possède un centre urbain parfaitement préservé et de très beaux exemples d’architecture populaire traditionnelle. On peut noter la magnifique collégiale, située dans la partie la plus haute d’Alquézar, dont l’origine remonte au château musulman qui dominait cette zone au IX siècle. Sa visite est indispensable, car il conserve encore une grande partie de la muraille et de ses tours et possède le seul cloître d’Aragon qui a ses 4 toiles décorées de peintures. Le parcours des passerelles qui sillonnent les ravins de la rivière Vero et les excellentes propositions gastronomiques offertes par les restaurants d’Alquézar complètent l’impressionnant patrimoine de cette ville du Haut Aragon.

Aínsa

Impressionnant village pyrénéen situé aux portes du Parque Nacional de Ordesa et Monte Perdido et incluse aussi dans le réseau de « Les plus beaux villages d’Espagne ». Capitale du Comté historique de Sobrarbe et germe du Royaume d’Aragon, l’impressionnant patrimoine monumental de cette ville témoigne de son importance historique au cours des siècles.

Le château, l’église avec sa crypte et son cloître, la magnifique place à colonnes, les bains juifs et les maisons en pierre et toits d’ardoise vous feront voyager dans le temps. Siège de nombreux événements et foires, Aínsa est un plan idéal pour tous les goûts et pour toutes les époques de l’année. Il est recommandé de visiter aussi la ville de Boltaña, d’admirer son impressionnante place principale et de se promener dans le centre historique. En avançant quelques kilomètres, vous pourrez visiter le désert de Jánovas, sans aucun doute frappant, et continuer le parcours sur les rives de la rivière Ara en profitant de la beauté naturelle de cette vallée.

Jaca

La première capitale d’Aragon. Son imposante cathédrale romane rivalise dans l’antiquité avec celle de Saint-Jacques-de-Compostelle, et c’est aussi un important lieu de passage pour les pèlerins du Chemin. Ne manquez pas de visiter le magnifique musée diocésain, considéré comme l’un des meilleurs musées d’art roman de toute l’Europe. L’impressionnante Ciudadela, également connue sous le nom de Castillo de San Pedro, est l’une des mieux conservées de notre continent et témoigne de l’importance militaire de Jaca tout au long de l’histoire. Allez également au Fuerte de Rapitán et profitez d’un magnifique panorama de Jaca au pied de la Peña Oroel, montagne emblématique de la Jacetania. Pour se ressourcer, rien de mieux que de déguster les bijoux gastronomiques élaborés par les bars, restaurants et pâtisseries qui peuplent les ruelles du centre.

Les Mayos de Riglos

Formations géologiques impressionnantes classées comme Monument Naturel d’Aragon. Un endroit singulier qui abrite l’une des colonies de vautours les plus importantes d’Europe en plus d’être l’une des cathédrales de l’escalade en Espagne. Admirez la majesté de ces montagnes depuis l’une des ruelles sinueuses de Riglos. Encouragez-vous à réaliser la route circulaire qui vous mènera jusqu’au sommet ou dirigez-vous vers le Mirador de los Buitres et profitez d’un panorama spectaculaire du paysage qui domine les « mallos ».

L´église de Santiago de Agüero

Un joyau de l’art roman du XIIème siècle et l’un des monuments les plus curieux et énigmatiques du Haut-Aragon, elle reste cachée au milieu des pinèdes et sur une colline à seulement 2 kilomètres du village d’Agüero. Un délice pour les amateurs du roman, puisque le Maestro de San Juan de la Peña y a travaillé.

L’histoire sur le motif de sa construction et la raison de son achèvement hâtif n’est pas claire, puisqu’il existe différentes théories. Les différentes hypothèses sont en outre alimentées par une multitude de petits détails, curiosités et signes qui nous donnent les murs de ce temple. Vous êtes prêts à rechercher dans son histoire ? Au fait, n’oubliez pas de visiter le village, car comme Riglos, Agüero est également protégé par ses propres « mallos » et vous offrira une carte postale précieuse.

Le château de Loarre

Plus de 1000 ans d’histoire, Monument National depuis 1906 et considéré comme le meilleur château roman du monde entier. Quelques mots de plus sont nécessaires pour montrer ce qu’il y a dans cette forteresse, une visite sans doute indispensable dans son parcours dans le Haut-Aragon. Sa muraille, ses tours, ses créneaux et ses fenêtres étroites vous transporteront à une époque de batailles médiévales.

À l’intérieur de la forteresse, vous serez surpris par la majesté de l’église de San Pedro, dont la coupole à l’époque n’avait aucune comparaison dans toute la Péninsule Ibérique. Construit à plus de 1000 mètres d’altitude et au pied des sierras Pré-pyrénéenne, le fait de visiter l’une de ses tours vous permettra de profiter d’une vue imprenable.

Le monastere "viejo" de San Juan de la Peña

L’un des monastères romans les plus importants de toute l’Espagne et considéré comme le berceau du Royaume d’Aragon. Son emplacement est l’un de ses plus grands attraits, car il est construit à l’abri de la forêt et incrusté sous la roche de la montagne. Son cloître abrite l’une des plus belles collections de chapiteaux historiés dans le roman espagnol et le monastère est aussi le Panteón Real de Aragon, puisque parmi ses murs reposent les restes des rois aragonais Ramiro Ier, Sancho Ramirez et Pedro I. Si vous visitez San Juan de la Peña, ne manquez pas Santa Cruz de la Serós, un beau village pyrénéen avec deux beaux temples romans et étroitement lié historiquement au monastère.

Gare internationale de Confranc

Une œuvre majestueuse nichée entre les montagnes à quelques mètres de la frontière française. Lors de son inauguration en 1928, à laquelle assistèrent Alfonso XIII et le président de la République française, la gare de Canfranc était la deuxième plus grande d’Europe. L’immensité du bâtiment est comparable à la quantité d’histoires et de mystères que ses murs gardent, puisque cette gare a vu passer par ses quais pendant la Seconde Guerre mondiale des tonnes d’or pillé en Europe, wolframite destiné à la machine de guerre nazie, réfugiés juifs, espions alliés et membres de la Gestapo. Un endroit qui ne vous laissera pas indifférents

Les églises de Serrablo

Une collection de temples romans, dont beaucoup ont 1000 ans d’histoire, pratiquement unique dans toute l’Europe. Dispersées dans diverses enclaves de la région pyrénéenne du Haut-Galicien, ces églises réunissent de curieux éléments décoratifs et architecturaux, dont certains sont hérités des mozarabes, avec des paysages naturels et des noyaux ruraux d’une grande beauté et authenticité. A noter les beaux et intéressants exemples de Lárrede, Lasieso, San Bartolomé de Gavín, San Juan de Busa et Susín.

Torla

Magnifique village pyrénéen situé aux portes du Parque Nacional de Ordesa et du Monte Perdido, entouré d’un environnement naturel d’une grande beauté. La carte postale de l’église de Torla est emblématique, escortée par l’imposant massif de Mondarruego, emblème d’Ordesa. Le village conserve un magnifique centre historique rempli de beaux exemples d’architecture populaire des Pyrénées et de nombreux établissements où déguster la gastronomie montagnarde. Nous vous recommandons d’arriver en traversant le Port de Cotefablo, impressionnant en automne, et au retour s’arrêter à Broto, avec la majestueuse cascade de Sorrosal et à Asin de Broto, pour admirer son impressionnant « esconjuradero » (élément architectural caractéristique de la culture et des traditions pyrénéennes).

Roda de Isábena

Situé dans les domaines du comté historique de Ribagorza, le territoire le plus oriental des Pyrénées aragonaises, ce village appartenant au réseau "Les plus beaux villages d’Espagne" se distingue pour être le plus petit d’Espagne avec son siège de la cathédrale. Sa cathédrale romane se distingue par son magnifique cloître rempli de laudes funéraires et ses cryptes, dans lesquelles sont conservées des reliques de divers saints. Le réseau de ruelles du village offre des exemples intéressants d’architecture populaire et étant construit dans une position stratégique sur le haut d’un promontoire, vous ravira avec des vues spectaculaires.